Festival d’Avignon : ma sélection de spectacles

Bonjour à tous !

Voici une petite sélection de spectacles à voir absolument sur le festival.

Attention : je ne conseille que les pièces que j’ai déjà vues, donc c’est principalement des pièces qui étaient déjà à l’affiche du festival en 2011.

Pour les créations de 2012, je vais prendre des risques et je vous en donnerai des nouvelles :-)

Une vie sur mesure au théâtre du Chêne Noir à 21h45

 

« Si Roméo avait sa Juliette, Adrien a sa batterie. Loin d’être idiot ou attardé, Adrien Lepage est juste différent. A mi-chemin entre Forest Gump et Billy Elliot, ce gamin beau de naïveté, vit une passion défendue pour son instrument.

C’est bien d’une histoire d’amour fusionnelle dont il s’agit : un parcours lumineux, coloré de musiques, aux enjeux aussi drôles que bouleversants. »

Comment vous vendre mieux cette pièce qu’en vous disant simplement que je l’ai vue 11 fois en y emmenant plus d’une cinquantaine de personnes?

Ce seul-en-scène est incroyablement bien pensé. Il traite avec simplicité de la passion, de la différence et de toute la poésie que cela engendre. C’est rare de ressentir autant de sentiments à la fois en un spectacle, courrez-y.

Et pour prolongez votre plaisir, sachez que Cédric Chapuis signe également « 23-F Côté Hublot » interprétée par la talentueuse Mira Simova au théâtre Notre Dame à 18h.

Monsieur Ibrahim et les fleurs du Coran à l’Adresse à 18h20

 

« A Paris, 1960. Momo, un petit garçon juif de douze ans, devient l’ami du vieil épicier arabe de la rue bleue . Mais les apparences sont trompeuses: Monsieur Ibrahim, l’épicier, n’est pas arabe, la rue bleu n’est pas bleu et l’enfant n’est peut-être pas juif… Comédie philosophico-dramatique sur la foi, la tolérance, la filiation et la paternité, la découverte de l’amour… Voyage initiatique de l’adolescence à l’age adulte. »

L’année dernière, ce spectacle se jouait à 10h. Je ne connaissais alors pas le roman de Schmitt et je me souviens parfaitement de la joie que j’ai ressentie en sortant du théâtre L’Adresse de si bon matin.

Le comédien de ce seul-en-scène (oui encore un!), Didier Lagana, est d’une justesse parfaite. Il nous conte l’amitié entre Momo et son épicier de quartier en jouant tous les rôles, on l’observe se donner la réplique avec attention et ne peut qu’être attendri par cette histoire. Elle nous rappelle à quel point les rencontres, même faites pendant notre enfance, peuvent changer notre vie et combler des manques familiaux…

A noter que même si j’aime beaucoup Francis Lalanne, je dois avouer que cette version présentée au festival OFF par le théâtre l’Adresse m’a bien plus enchantée que celle dirigée par Eric Emmanuelle Schmitt lui-même au théâtre Rive Gauche à Paris.

Chair de Poule au Théâtre du Bourg Neuf à 20h45

« Dans une cuisine, trois femmes ont la chair de poule. Entourées de légumes variés, d’un ukulélé à pois et d’un poulet de Bresse, elles se confient sans détours…
Des chansons, de la danse, de l’émotion, du rire et du chocolat ! Ca c’est Chair de poules ! »

Voilà un bel OVNI de ce festival ! Il est même difficile pour moi de vous en parler tant ce spectacle est surprenant. Mes mots seraient bien trop classiques pour évoquer le talent de la toute jeune Aude Léger qui écrit et joue ce spectacle ;-)

Aude aime le chocolat, elle écrit même des mails avec des tablettes. Mais elle aime aussi beaucoup les hommes. C’est donc vêtue de son tablier qu’elle va nous raconter plusieurs histoires de rencontres, de déception, de coups de coeur… le tout avec une folie dont elle seule a la recette.

A découvrir !

Haut de page