Catégorie : Festival d’Avignon

Festival d’Avignon : ma sélection de spectacles

Bonjour à tous !

Voici une petite sélection de spectacles à voir absolument sur le festival.

Attention : je ne conseille que les pièces que j’ai déjà vues, donc c’est principalement des pièces qui étaient déjà à l’affiche du festival en 2011.

Pour les créations de 2012, je vais prendre des risques et je vous en donnerai des nouvelles :-)

Une vie sur mesure au théâtre du Chêne Noir à 21h45

 

« Si Roméo avait sa Juliette, Adrien a sa batterie. Loin d’être idiot ou attardé, Adrien Lepage est juste différent. A mi-chemin entre Forest Gump et Billy Elliot, ce gamin beau de naïveté, vit une passion défendue pour son instrument.

C’est bien d’une histoire d’amour fusionnelle dont il s’agit : un parcours lumineux, coloré de musiques, aux enjeux aussi drôles que bouleversants. »

Comment vous vendre mieux cette pièce qu’en vous disant simplement que je l’ai vue 11 fois en y emmenant plus d’une cinquantaine de personnes?

Ce seul-en-scène est incroyablement bien pensé. Il traite avec simplicité de la passion, de la différence et de toute la poésie que cela engendre. C’est rare de ressentir autant de sentiments à la fois en un spectacle, courrez-y.

Et pour prolongez votre plaisir, sachez que Cédric Chapuis signe également « 23-F Côté Hublot » interprétée par la talentueuse Mira Simova au théâtre Notre Dame à 18h.

Monsieur Ibrahim et les fleurs du Coran à l’Adresse à 18h20

 

« A Paris, 1960. Momo, un petit garçon juif de douze ans, devient l’ami du vieil épicier arabe de la rue bleue . Mais les apparences sont trompeuses: Monsieur Ibrahim, l’épicier, n’est pas arabe, la rue bleu n’est pas bleu et l’enfant n’est peut-être pas juif… Comédie philosophico-dramatique sur la foi, la tolérance, la filiation et la paternité, la découverte de l’amour… Voyage initiatique de l’adolescence à l’age adulte. »

L’année dernière, ce spectacle se jouait à 10h. Je ne connaissais alors pas le roman de Schmitt et je me souviens parfaitement de la joie que j’ai ressentie en sortant du théâtre L’Adresse de si bon matin.

Le comédien de ce seul-en-scène (oui encore un!), Didier Lagana, est d’une justesse parfaite. Il nous conte l’amitié entre Momo et son épicier de quartier en jouant tous les rôles, on l’observe se donner la réplique avec attention et ne peut qu’être attendri par cette histoire. Elle nous rappelle à quel point les rencontres, même faites pendant notre enfance, peuvent changer notre vie et combler des manques familiaux…

A noter que même si j’aime beaucoup Francis Lalanne, je dois avouer que cette version présentée au festival OFF par le théâtre l’Adresse m’a bien plus enchantée que celle dirigée par Eric Emmanuelle Schmitt lui-même au théâtre Rive Gauche à Paris.

Chair de Poule au Théâtre du Bourg Neuf à 20h45

« Dans une cuisine, trois femmes ont la chair de poule. Entourées de légumes variés, d’un ukulélé à pois et d’un poulet de Bresse, elles se confient sans détours…
Des chansons, de la danse, de l’émotion, du rire et du chocolat ! Ca c’est Chair de poules ! »

Voilà un bel OVNI de ce festival ! Il est même difficile pour moi de vous en parler tant ce spectacle est surprenant. Mes mots seraient bien trop classiques pour évoquer le talent de la toute jeune Aude Léger qui écrit et joue ce spectacle ;-)

Aude aime le chocolat, elle écrit même des mails avec des tablettes. Mais elle aime aussi beaucoup les hommes. C’est donc vêtue de son tablier qu’elle va nous raconter plusieurs histoires de rencontres, de déception, de coups de coeur… le tout avec une folie dont elle seule a la recette.

A découvrir !

Rejoindre la discussion

Festival d’Avignon : les bonnes pratiques

Le festival d’Avignon demande une organisation assez rigoureuse si on veut en profiter pleinement.

L’année dernière, c’était ma toute première fois au festival et j’avais laissé traîner quelques « notes pour plus tard » des choses à faire et ne pas faire pour bien se préparer au festival.

Je vous en retranscris ici les grandes lignes, j’espère que cela pourra vous servir!

 

- Réserver très en avance son hébergement
Obtenir un logement pendant le festival est un casse-tête pas possible. Et les prix ne sont pas toujours très sympathiques… Pour dénicher la perle rare (l’appart en centre ville ET pas trop cher), il vaut mieux s’y prendre au plus tard en janvier/février.
Pour ma part, j’ai beaucoup de chance car c’est l’ami d’une amie d’un ami qui nous loue une chambre dans sa maison. Je n’ai donc encore jamais eu à chercher un hébergement mais si j’avais à le faire, j’irais voir du côté de chez Homelidays.
Si vous avez des sites favoris recensant les petites annonces pour le festival, partagez-les en commentaires!

 


- Réserver ses places du IN très en avance aussi !
Une fois votre logement réservé, il va falloir aussitôt vous attaquer à la réservation de vos places du IN.
Puisque j’étais une bébé-festivalière l’année dernière, je dois vous avouer que j’avais fait cette réservation un peu au hasard et un peu tard. Je n’avais donc pas pu avoir de places pour Mademoiselle Julie avec Juliette Binoche, mais j’avais pris des places pour chaque scène mythique du festival comme la Cour d’honneur du Palais des Papes et le Cloître des Carmes.
A noter: au Village du OFF, il y a un panneau avec tout plein de petites annonces de personnes revendant leurs places. Si le spectacle que vous vouliez absolument voir est complet, allez y jeter un œil!

 


- Pré-commander le programme du OFF
Sur le site du OFF, vous pouvez commander le programme papier pour le recevoir chez vous deux semaines avant le début du festival. Ce programme est vraiment la bible du festivalier et l’avoir à l’avance est pour moi indispensable. Vous y retrouverez toutes les infos sur les salles, les spectacles, les numéros de réservation…
Il y a aussi une application iPhone très pratique pour mettre des spectacles en favori et pour géolocaliser les salles en un clic, mais celle-ci est en général disponible quelques jours seulement avant le début du festival….
Les places du OFF se réservent ensuite par téléphone auprès de chaque théâtre (quelques jours avant en général ça suffit), et vous ne paierez qu’au moment de la représentation.

 

Le plus dur ensuite est de caler tous les spectacles repérés. L’année dernière, j’avais tout noté dans Google Agenda. Par exemple, si un spectacle que j’ai envie de voir se joue tous les jours à 15h je crée un évènement récurrent pendant une semaine tous les jours à 15h. Je n’avais plus qu’à trouver le bon enchaînement pour chaque journée pour en louper le moins possible.

Vous me suivez? Et j’avais même un code couleur, mais je ne m’en souviens pas… Dommage. Je crois que je différenciais les spectacles déjà réservés, déjà payés, à voir absolument et à voir « si on a le temps »…

 

 

- Prendre la carte du OFF

Celle-ci coûte 16€ et vous permet de bénéficier de tarifs réduits pour tous les spectacles. J’ai sorti ma calculatrice pour vous, elle est rentabilisée si vous faîtes 4 spectacles environ.

Vous pouvez la faire au Village du OFF. Pas besoin de photos d’identité, votre plus beau sourire sera directement immortalisé sur place!

 

- Profiter des premières représentations gratuites
La plupart des spectacles du OFF propose d’assister gratuitement ou en tarif réduit à leur première représentation.

Être au festival dès son démarrage peut donc être très sympa pour découvrir un maximum de spectacles.

 

Les prochains conseils sont peut-être plus personnels, mais dans mes « notes pour plus tard » il y avait aussi :

 

- Mettre de la crème solaire
Eh oui, la parisienne que je suis ne supporte pas bien le soleil. Faut dire que ça cogne fort chez les Avignonnais !

Donc même si vous passerez peut-être beaucoup de temps dans les salles, pensez à bien vous badigeonner de crème.

 

- Ne pas apporter de chaussures à talons

C’est un conseil qui peut paraître bête, mais il me servira bien cette année en tout cas. Les rues sont très souvent pavées et mine de rien on marche pas mal alors autant alléger son sac et n’apporter que des chaussures plates et confortables!

 

- Repérer à l’avance les bons restos

Vacances obligent, on passe aussi beaucoup de temps au resto et je dois avouer avoir été pas mal déçue l’année dernière par ceux que j’ai testés. Les prix sont parfois exorbitants (ils les flambent pendant le festival, normal!) et le service n’est pas toujours au top. Je n’ai malheureusement pas noté ceux que j’avais aimés (je me souviens notamment d’un petit resto près du Palais des Papes…) mais cette année je me renseignerai à l’avance des bonnes tables du festival. J’ai déjà repéré le Zinzolin grâce au SemioBlog.

 

Voilà, ma liste de bonnes pratiques s’arrête ici. J’espère qu’elle vous sera utile!

Si vous avez d’autres conseils n’hésitez pas à les partager en commentaires. Et si vous avez un bon resto à me conseiller, je suis preneuse ;-)

 

A bientôt pour ma sélection de spectacles à voir absolument.

Rejoindre la discussion

Le festival d’Avignon en images

La 47ème édition du Festival d’Avignon démarre ce samedi.

Les festivaliers du IN et du OFF doivent être en pleine lecture des programmes. Les plus organisés d’entre eux doivent même avoir déjà réservé leurs places (surtout celles du IN qui sont très prisées).

J’y serai à partir du 13 juillet et je ne vous raconte pas mon impatience!

En attendant, voici quelques photos de l’édition 2011 pour que vous voyez un peu ce que donne une ville qui respire théâtre pendant un mois… Du bonheur !

L’affichage sauvage pendant le festival

 

Dans les rues d’Avignon

 

Les flyers au Village du OFF

 

Théâtre des Béliers (Arthur Jugnot se cache dans cette photo!)

 

Les habitants se prêtent au jeu de l’affichage…

 

Les commerçants aussi !

 

Théâtre de La Luna

 

« Danses libres » : Spectacle de danse du IN 2011

 

Le festival requiert une organisation au top !

 

Le pont d’Avignon

 

Le pont d’Avignon bis

 

Palais des Papes

 

Avignon, c’est aussi La Provence…

Rejoindre la discussion
Haut de page