Avignon 2015, c’est parti ! Recommandations

Encore une fois pas mal de reprises dans ce OFF (et de re-re-re-reprises !) ou de pièces qui se sont jouées à Paris cette année.

Alors pour vous aider un peu dans cette galère, voici mes chaudes bouillantes recommandations :

Motobécane – Théâtre du Roi René

Motobécane

Bernard Crombey est parti d’un fait divers pour nous offrir cette histoire. Seul sur scène, il donne sa voix à un paysan naïf surnommé « Motobécane » et devenu malgré lui l’accusé montré du doigt après sa rencontre avec une petite fille sur le bord de la route… Avec un accent picard et des expressions aussi surprenantes que bouleversantes, il nous transporte dans l’aventure de deux êtres innocents et abîmés. On tend l’oreille, on essaie de comprendre et puis, on craint la suite…

Une vie sur mesure – Petit Louvre

Une vie sur mesure

Une vie sur mesure, c’est le spectacle dont je parle à qui veut bien m’écouter. Ce seul-en-scène est incroyablement bien pensé.

Il traite avec poésie de la passion et de la différence. On écoute cet Adrien Lepage nous livrer sa passion pour la batterie tout en nous dévoilant quelques morceaux de sa vie. On s’attendrit, on l’admire et on reste pendu à ses baguettes jusqu’au coup de caisse final…  C’est rare de ressentir autant de sentiments à la fois en un spectacle.

A voir également du même auteur : 23-F côté hublot au Théâtre des Lucioles.

La Liste de mes envies – Pandora

La liste de mes envies

Encore un seul en scène ! En interprétant lui-même le rôle de Jocelyne, Mikaël Chirinian a trouvé je crois la bonne parade pour nous montrer que La liste de mes envies n’est pas qu’un roman de gare. Cette adaptation donne une résonance terrifiante à ce récit de femme. A voir, surtout pour la mise en scène et pour le jeu de Mikaël Chirinian. Une performance.

Le Porteur d’Histoire – Théâtre des Béliers

Le Porteur d'Histoire

Depuis sa naissance aux Béliers d’Avignon en 2010, c’est la pièce à succès qui rafle tous les prix et monopolise toutes les conversations autour du théâtre.

Alexis Michalik nous fait voyager à travers le temps, à travers les livres… Il nous balade avec des histoires flirtant avec l’Histoire. On est emporté, désorienté et le voyage est tellement bon qu’il arrive à nous donner le vertige. A voir absolument.

Le cercle des illusionnistes – Théâtre des Béliers

spectacle_14932

On prend le même génie, et on recommence ! Alexis Michalik nous transporte cette fois-ci dans l’histoire de la magie et des premiers effets spéciaux au cinéma. Ludique !

Les Chatouilles – Théâtre Actuel

spectacle_14828

Il faut avoir le coeur bien accroché pour entendre et ressentir les Chatouilles d’Andréa Bescond… Seule sur scène, elle nous livre ses entrailles, ses traumatismes de petite fille devenue aujourd’hui une danseuse dont le corps n’a jamais oublié. Eric Metayer est venu apporter un peu de souffle dans ce témoignage poignant. Un texte que j’ai trouvé encore fragile l’année dernière mais qui m’a pourtant laissée paralysée à la sortie…

Souterrain Blues – Condition des Soies

spectacle_13711

Yann Colette nous prend en otage. Nous, usagers du métro, nous retrouvons face à un homme dont le dégoût pour l’hypocrisie et l’ironie de la vie doit sortir. S’adresse-t-il vraiment à nous ? Parle-t-il de nous ? C’est troublant… Au fond, on semble se reconnaître. La seule issue : se laisser porter par le flow de ses mots.

Au Collège de la Salle l’an passé, je gage que la Condition des Soies fera résonner ce spectacle encore plus fort cette année.

Hømåj à la chonson française (Blond and Blond and Blond) – Théâtre Actuel

spectacle_14323

Ces trois-là sont fou and fou and fou ! Un hommage à la chanson française par trois suédois (le sont-ils vraiment ?!) bercés toute leur enfance par la radio Nostalgie. Ils n’ont pas dû être bercés qu’à ça pour être aussi fous aujourd’hui. Un bon bol d’air frais à prendre au milieu de son séjour !

Les élans ne sont pas toujours des animaux faciles – Théâtre du chien qui fume

spectacle_13629

Prenez trois jazzmen, saupoudrez un peu (beaucoup) d’absurde et vous obtenez un délicat spectacle dont on sort avec le sourire. Plutôt un bon programme, non ?

Hamlet, la fin d’une enfance – Au Magasin

spectacle_14060

Un Hamlet en seul en scène dans le huis clos d’une chambre d’enfant. Voilà une trouvaille ludique et intelligente qui met l’accent sur les sentiments d’un « gamin » perdu au milieu d’une famille qui se déchire. Un beau travail qui peut se partager en famille.

Il était une fois… Le Petit Poucet

spectacle_14345

Un autre spectacle qui se partage en famille, même avec des tout petits. Une joyeuse troupe revisite le conte de Perrault en chansons à la sauce Ogre de Barback. C’est frais, dynamique et bien interprété. Les plus petits se marreront, et les plus grand(e)s tomberont sous le charme du Petit Poucet et de ses acolytes.

Alors, tentés par ces spectacles ?

Rejoindre la discussion

Avignon 2015, c’est parti ! Pré-sélection

Et voilà, dans quelques jours, on y est ! Avignon, ses affiches, ses spectateurs assoiffés de découvertes, ses terrasses, son soleil et… son satané casse-tête pour s’organiser. Plus de 1300 spectacles dans le OFF, près de 60 dans le IN, comment faire son choix ?

Côté IN

Portés par les belles surprises de l’édition précédente, cette année pour le IN, nous avons tout simplement laissé aller notre feeling en lisant le programme. Feeling malheureusement très limité par la disponibilité des places.

Voici ce que nous avons d’ores et déjà pu réserver :

 

Le Roi Lear – Palais des Papes

_le_roi_lear_crdl_15.06.15

Parce que Py, et parce que démarrer le festival à la Cour d’honneur du Palais des Papes devient vite un rituel agréable.

Tombouctou, Déjà vu – Théâtre Benoit XII

tombouctou_deja_vu_1400x975_laurent_philippe
Parce que une co-production du Volcan et du Phare, centre chorégraphique national du Havre…

Sujets à vif programme B – Jardin du lycée Saint-Joseph

jardin_de_la_vierge__c__craynauddelage_1400x975

Parce que les sujets à vif sont toujours une curiosité, et parce que le jardin du lycée Saint-Joseph est un écrin parfait pour ces performances.

Wycinka Holzfällen – La FabricA

photo_spectacle_1400x975_nathalie_kabanov

Parce que Avignon est un festival international, et que c’est le moment pour découvrir un spectacle en… polonais.

Les Idiots – Cour du lycée Saint-Joseph

spectacle_les_idiots_2_1400x975

Parce que Lars von Trier, et parce qu’après le polonais… place au russe !

Et enfin, nous n’avons pas eu de places pour le programme A des Sujets à Vif mais croyez en ma détermination, je ne vais pas me laisser faire comme ça ;-) !

Côté OFF

Le OFF, c’est une jungle dans laquelle il est difficile de s’orienter. Alors on parcourt les théâtres dans lesquels on a déjà laissé quelques émotions, les théâtres qu’on aimerait inaugurer, les succès de 2014 qu’on a loupés… Après tout ça, on se retrouve avec une liste d’une cinquantaine de pièces, qu’on affine, qu’on complète encore malgré nous… et qui nous fait nous arracher les cheveux jusqu’au jour J (et même encore après).

Voici donc la liste folle de mes envies (et de mes futures frustrations) :

Au-dessus de la mêlée – Petit Louvre

Braises – La Manufacture

Chatons violents – Théâtre des Béliers

D’autres vies que la mienne – Théâtre Le Cabestan

Des cailloux plein les poches – Théâtre du Chêne Noir

Des rêves dans le sable – Condition des Soies

Ensemble – Théâtre La Luna

Être ou paraître – Théâtre du Chien qui Fume

Finir en beauté – La Manufacture

Kokdu – Théâtre Du Balcon

Les Cavaliers – Théâtre Actuel

Les gens que j’aime – Girasole

Love and money – La Manufacture

Réparer les vivants – Condition des Soies

Sophia Aram (Le fond de l’air effraie) – Théâtre des Béliers

Sous la glace – Théâtre des Lucioles

Toi et tes rêves – Le petit chien

Viens, on s’en fout ! – La Petite Caserne


Et vous, qu’avez-vous prévu de voir ?

Mon planning pour me suivre à la trace :

Rejoindre la discussion

Kok Batay à la Maison des Métallos

La petite fiche
  • De Sergio Grondin
  • Par David Gauchard
  • Avec Sergio Grondin
  • Au Maison des Métallos, 94 Rue Jean-Pierre Timbaud, 75011 Paris
  • Du 3 au 14 juin 2015
  • À 14€ / 10€ tarif réduit
  • 5/5

« Toutes les histoires valent la peine d’être racontées et seul le silence qui suit les histoires est important »

Sergio Grondin est un raconteur d’histoire. Mais pas n’importe quelles histoires. Avec toute sa poésie, il nous raconte celles de son île, La Réunion. A travers le portrait de l’écorché Johnny Le Rouge, un célèbre boxeur, Kok Batay nous emporte dans la vie d’un homme qui a laissé des traces. Des traces de violence, mais surtout des traces de manque.

Sergio s’adresse à nous. Sa voix et son charisme nous glacent. Il y a de la musique dans son art. La rage d’un rap, la musicalité d’un slam et l’enivrement de l’électro. On l’écoute, on attend la suite autant qu’on la craint.

sergio grondin

Une pièce poignante que j’ai découverte au Festival d’Avignon en 2013 et qui n’a pas quitté ma mémoire depuis. La pièce est courte, 1h, et se vit comme un coup droit. Ne la ratez pas : jusqu’au 14 juin à la Maison des Métallos !

 

Rejoindre la discussion
Haut de page